Ville : Hiraizumi

<span style="color: #000000;font-weight: bold;" >HIRAIZUMI, la bien-aim&eacute;e des Fujiwara <br/></span><span style="font-weight: bold;" ><br/></span><span style="text-decoration:underline ;" >A voir&nbsp;:<br/></span><span style="" >*Le temple Chuson-ji cr&eacute;&eacute; en 850 par la famille Fujiwara qui se trouve &agrave; l&rsquo;int&eacute;rieur d&rsquo;une &eacute;paisse for&ecirc;t. A l&rsquo;&eacute;poque, il &eacute;tait compos&eacute; d&rsquo;une quarantaine de b&acirc;timents, mais la plupart ayant &eacute;t&eacute; d&eacute;truit il ne reste plus que le Konjikido (&laquo;&nbsp;pavillon d&rsquo;or&nbsp;&raquo;) et le Kyozo (&laquo;&nbsp;pavillon des s&ucirc;tras&nbsp;&raquo;) pour t&eacute;moigner de la gloire pass&eacute;e de la ville. </span><span style="text-decoration:underline ;" ><br/></span><span style="" >*Le temple Motsuji fond&eacute; lui aussi en 850, doit sa c&eacute;l&eacute;brit&eacute; &agrave; son jardin qui est l&rsquo;un des rares exemples du style J&ocirc;do (&laquo;&nbsp;terre pure&nbsp;&raquo;), le &laquo;&nbsp;paradis&nbsp;&raquo; selon la pens&eacute;e bouddhiste. </span><span style="text-decoration:underline ;" ><br/><br/>A faire&nbsp;: <br/></span><span style="" >*Visiter l&rsquo;int&eacute;rieur de la grotte Takkoku-no-Iwaya, d&eacute;di&eacute;e &agrave; une divinit&eacute; Bouddhiste, elle aurait &eacute;t&eacute; construite il y a plus de 1200 ans. Puis se rendre au Pavillon Bishamondo, construit sous une falaise en surplomb. L&rsquo;int&eacute;gralit&eacute; du lieu a &eacute;t&eacute; class&eacute; site historique. </span><span style="text-decoration:underline ;" ><br/><br/><br/>Festivals&nbsp;: <br/></span><span style="" >*</span><span style="font-weight: bold;" >4</span><span style="font-size: 6px;font-weight: bold;vertical-align: text-top;" >&egrave;me</span><span style="font-weight: bold;" > dimanche de Mai&mdash;</span><span style="" >Le</span><span style="font-weight: bold;" > </span><span style="" >festival Motsu-ji Gokusui-no-en durant lequel les participants recr&eacute;ent un &eacute;l&eacute;gant divertissement d&rsquo;autrefois. Po&eacute;sie, sak&eacute;, et v&ecirc;tements d&rsquo;&eacute;poques sont de rigueurs. </span><span style="font-weight: bold;" ><br/></span>

CONTREES DU NORD

C’est le célèbre Matsuo Basho, voyageur et poète, qui a laissé une des premières descriptions détaillées du Tohoku. Quatres siècles se sont écoulés depuis son « pèlerinage vers les lieux lointains ». Les paysages et étrangetés naturelles, sanctuaires et temples, révélés dans son carnet de voyage et jadis peu connus, sont devenus lieux touristiques, voire, pour certains, sites classés au Patrimoine Mondiale.
Sur les traces du poète Matsuo Basho, foulez les « routes reculées » de l’ancien Michinoku, pays du « bout du monde », cet « autre Japon » où Nature est reine et Montagne est son haut lieu.

16j / 14n
7 étapes
TOP